Une start-up française sur les traces d’Airbnb

UNE START-UP FRANÇAISE SUR LES TRACES D’AIRBNB : TRAMPOLINN FRANCHIT LE CAP DES 22.000 MEMBRES EN 10 MOIS

Trampolinn, la plateforme qui a révolutionné le marché de l’échange de logements entre particuliers, a rassemblé plus de 22.000 membres dans près de 3000 villes et 130 pays en seulement 10 mois.
La plateforme fait partie de l’économie collaborative, un marché en pleine expansion valorisé à 110 milliards de dollars.
La France est la destination la plus demandée sur la plateforme.

PARIS, LE 10 FÉVRIER 2015. Le marché du logement de vacances est en pleine mutation avec l’apparition de plateformes de logements entre particuliers. Parmi elles, Trampolinn dépasse déjà la barrière des 22.000 membres en à peine 10 mois.
La plateforme, qui permet à ses membres de se loger gratuitement chez des locaux pendant les vacances, s’inscrit dans le mouvement de l’économie collaborative, un marché valorisé à 110 milliards de dollars.

La start-up française, qui fait partie de l’incubateur The Family, compte sur un vivier de 10.000 logements répartis dans 3.000 villes et 130 pays, et rassemble plus de 22.000 utilisateurs à travers le monde. Les Français sont les plus séduits par son approche novatrice et conviviale et constituent la majeur partie des membres. Coté destination, la France est encore à l’honneur en étant le pays le plus demandé, suivi par l’Espagne.

Avec ces chiffres, Trampolinn se positionne comme un acteur clé du marché de l’échange de logements entre particuliers. Son concept apporte des améliorations par rapport à des grandes plateformes comme HomeExchange, Airbnb ou Couchsurfing avec notamment sa flexibilité (échanges non-réciproques), son environnement confortable (grande variété d’options de logement) et la gratuité du service grâce a un système de points innovant.

D’après Hugo Allary, co-fondateur et CEO de Trampolinn, la réussite des plateformes comme Trampolinn est due à plusieurs facteurs. D’un coté, les études de l’OMT prévoient une croissance du marché touristique de 5% dans les prochaines années, face à une prévision de la croissance hôtelière estimée à 2%. M. Allary affirme «Profiter des ressources existantes tout en se logeant chez des locaux permet de couvrir ce vide et de promouvoir un tourisme durable».

Le CEO de Trampolinn poursuit « C’est l’une des raisons pour laquelle les plateformes de partage de maison telles que Airbnb, Couchsurfing et Trampolinn sont aussi populaires aujourd’hui. Néanmoins, ces dernières années, on remarque une certaine professionnalisation de l’utilisation d’Airbnb ainsi que des prix à la hausse pour des services ne convenant pas à la classe moyenne. Au contraire, Trampolinn propose des logements peu chers et la possibilité d’allouer son argent dans d’autres domaines ».

En France mais également en Europe, un tel service présente des avantages pour beaucoup de familles, qui après la crise, ont du sacrifier leurs départs en vacances. Aujourd’hui, une famille française sur deux ne peut plus voyager car l’économie domestique doit se restreindre. En utilisant Trampolinn, elles peuvent économiser plus de 70% du budget destiné aux vacances, comprenant le logement et la nourriture.

Par ailleurs, de nombreuses nouveautés apportées par Trampolinn visent à améliorer l’expérience et la sécurité des utilisateurs : un agrégateur d’avis vous permettant d’importer la réputation que vous avez pu construire sur d’autres plateformes, des multiples vérifications via les réseaux sociaux, un numéro de téléphone ou une pièce d’identité, une fonctionnalité permettant de prendre des photos directement depuis l’application mobile pour améliorer la qualité de son annonce, un système de messagerie interne et un chat en direct pour une plus grande réactivité et interactivité entre les membres.

Ces derniers mois, Trampolinn a effectué de nombreux partenariats avec d’autres acteurs de l’économie collaborative : notamment Trip4real et Guide Like You, deux plateformes destinées à rapprocher les locaux et les touristes ou encore The Globe Swappers, un groupe d’étudiants partant faire un tour de l’Amérique Latine sous le signe de l’échange. Actuellement, Trampolinn se prépare surtout pour sa deuxième levée de fonds.

D’après Sébastien Claeys, co-fondateur et CTO de Trampolinn : «C’est le moment d’obtenir une deuxième injection de capital pour consolider notre réseau et notre présence internationale, notamment aux Etats-Unis et en Asie, des marchés aussi largement demandés par nos membres».

En attendant, le nombre d’échanges entre les membres ne cesse d’augmenter. C’est le cas de Rodolphe, Lyonnais de 30 ans, a passé un weekend à Barcelone chez Emma, 28 ans. Il raconte: « J’ai passé un très bon séjour et je me suis senti comme chez moi, tout en découvrant le quotidien et la façon de vivre d’un local ».

Trampolinn a organisé son premier meet-up à Paris le 3 Février dernier, événement pendant lequel de nombreux membres ont pu échanger entre eux mais aussi avec l’équipe.

Publicités