Connaissez-vous l’histoire du Globe du CERN à Genève ?

Le Globe de la science et de l’innovation ouvre de nouveau ses portes aux spectateurs après 1 annnée d’activité de rénovation et de renforcement pour le globe géant qui est devenu le symbole du Conseil européen pour la recherche nucléaire. L’occasion pour ses inventeurs, monsieur Dessimoz (architecte) et T. Büchi (ingénieur bois) de poser près de la «couronne» de cet emblème du Conseil européen pour la recherche nucléaire. L’édifice mesure vingt-sept mètres de haut. Cette oeuvre est réputé chez les habitants de Genève. Si vous avez visité l’exposition nationale en 2002 à Neuchâtel vous devez assurément le reconnaître c’était le Palais de l’équilibre. Plus de deux millions de gens l’ont visité. Plus tard la confédération l’a donné au CERN quant à ses 50 ans et depuis 2004 il est l’emblème de l’institution. Maintenant il s’est offert un rafraichissement. Pour Hervé Dessimoz, architecte et directeur de l’entreprise Groupe H, c’était bâtiment destiné à sensibiliser les visiteurs aux avantages du développement durable. Ce dont il est plutôt content dans ce projet c’est que c’était pas seulement la construction qui est intéressante mais également la scénographie. Cette opération a permis de prendre de mesures d’accompagnement qui vont protéger le bois face aux intempéries, en particulier contre la pluie, et au même moment apporter la splendeur qu’il avait au début. Nous avons remplacer l’ensemble des pièces sensibles aux intempéries pour les rendre durables et pour que ce pavillon qui est devenu l’emblème du Conseil européen pour la recherche nucléaire puisse rayonner partout dans le monde pendant des décennies. Le Globe est un point de repère à Genève visible depuis toute l’arête du Jura et surtout visible depuis toute la ville de Meyrin. La communauté du laboratoire européen pour la physique des particules ne pense plus au Palais de l’équilibre mais pense maintenant au Globe et s’est approprié l’objet.
Thomas Büchi, maitre charpentier et PDG de Charpente Concept, se souvient qu’ils avaient réalisé un film pour présenter l’aventure du développement durable et ses problématiques. Ce qui est phénoménal aujourd’hui c’est que l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire a engagé les rénovations pour que ce bâtiment soit en état parfait pour les 4 prochaines décénnies. Les problématiques qu’ils avaient, les architectes et ingénieurs, dans le but de prévoir la rénovation du Globe fut plutôt élevé du fait qu’ils devaient démonter tout le claustra extérieur, changer les arcs et pour ça bâtir à l’intérieur du globe une immense tour pour reprendre l’importante charge que représente le poids de la couronne et des arcs intérieurs. Le cahier des charges était précis : faire des travaux de pérennisation afin de le rendre durable pour une période de quarante ans et ce n’est que justice du fait que c’est tout de même l’emblème national du développement durable et c’est ce qu’il symbolisait à l’expo 02.

Frédéric Magnin, responsable génie civil et bâtiment du Conseil européen pour la recherche nucléaire, nous livre son expérience :

« Les moments les plus puissants durant ce projet ont sans doute été lorsqu’on a pu veriner la masse du vortex, lui appliquer cette poussée verticale afin de être capable de libérer les assemblages. Un autre moment qui a également été extrêmement fort était le début de la production des arcs qui sont quand même ces pièces essentiels à la résistance et à la tenue du globe. Cela a été une grandiose expérience, un travail collectif superbe.
Carlo Wyss, directeur des accélérateurs du laboratoire européen pour la physique des particules a toujours souhaité allier la connaissance des sciences et le développement durable afin de faire circuler le message que sans connaissance scientifique, on ne peut pas réellement faire face aux problématiques de demain et de notre monde, tellement exigeant et interconnecté.
Carlo Wyss poursuit en ajoutant qu’il avait visité Neuchâtel et que le Globe l’avait beaucoup impressionné et plu. A l’époque il recherchait un lieu qui puisse être un emblème pour le CERN. Il a monté le dossier de candidature de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire. Finalement c’est monsieur Couchepin qui a offert le Globe de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire sur le 50e anniversaire du CERN. Aujourd’hui que tout est terminé c’est pour lui une grande satisfaction qu’il ait été possible de le rénover avec un grand nombre de connaissances et de savoir-faire et de la rendre durable pour les 50 ans à venir.
Jean-Marc Ducret, directeur chez JPF Ducret, considère que c’était une réalisation déjà très difficile au début du nouveau millénaire et ils ont recommencé dans ce chantier en 2016 avec les mêmes difficultés mais avec la volonté de construire quelque chose de durable en équipe avec l’architecte et l’ingénieur. Tout en ayant une obligation très très indispensable : terminer les travaux dans les délais.
Le Globe accueille une exposition permanente (Univers de particules) et de nombreux événements accessibles au public.

Regardez le sujet effectué par la RTS avec l’interview de Hervé Dessimoz et Thomas Büchi.

L’inspiration pour les photographes

Même les meilleurs photographes ont besoin d’inspiration. behance est une belle aire de jeux pour quelques-uns des meilleurs photographes de l’industrie, et aussi l’un des outils les plus puissants pour la volonté. Il n’y a pas fouiller les ordures pour trouver un travail de qualité dans votre flux, ce qui est souvent un problème avec diverses plates-formes de médias sociaux, comme Facebook. Voici une liste des photographes et leur travail époustouflant dans 4 genres de multiples, vous DEVEZ être la suite. Avant d’aller au lit tous les soirs, je scanne behance pour balayer une poignée d’images téléchargées par certains de mes artistes préférés. Mon débit est adapté à mon goût exact, et chaque image que je feuillette est meilleur que l’autre. Contrairement à des sites similaires, behance est tout au sujet de vous présenter inclus de qualité dans leur site et application tel port. certains photographes utilisent seulement behance. Ils ne savent même pas Flickr ou Facebook. Il y a un grand nombre de trésors cachés tels que Sean Archer que vous ne il vous est possible de trouver dans behance – un site Web éventuellement construit pour les photographes experts. Je me suis finalement convaincu Sean Archer pour ouvrir une page Facebook à présenter son travail, mais avant il était seulement behance. Elena Shumilova est un autre photographe qui n’affiché dans behance jusqu’à ce que son art est allé virale quelques mois en arrière. Lorsque j’ai déniché behance, je ne savais pas qui à suivre. Au fil du temps, je commencer lentement la personnalisation à ce que je l’ai aimé et se réveiller ma créativité et suscitant des pensées que je ne pouvais rêver. Je suis tombé dans les photographes qui m’a charmé, et étaient perpétuellement me pousse à tâcher plus fort et demander plus de mon travail. Chaque personne que je suivais fini dans ‘ My Flow ‘, qui est votre nouvelles personnalisé feed. La meilleure partie de behance est double : en premier lieu, vous il vous est possible de les photos ‘ favorites ‘ et les envoyer à un dossier pour afficher un autre moment. Deuxièmement, les paramètres et l’emplacement sont exposés sous les propriétés de chaque photo. Cela permet de trouver des peintures et des zones à portée pour vos propres créations et la photograhie plus faciles à trouver. J’ai décelé des dizaines d’endroits du panorama à tirer de cet aspect de behance. Chaque photographe commence quelque part. Peut-être grandi vous êtes allé au musée pour l’inspiration. behance est votre musée privé, rempli de ce qui vous arrange admirer. L’imitation est le plus grand compliment – je vous recommande de regarder à behance et remplissez votre flux avec les buts et la volonté pour nourrir l’artiste en vous. Inspiration est partout, il vous suffit de savoir où chercher. Pour simplifier les événements, vous verrez un échantillon collage pour chaque photographe. Sentez-vous libre pour passer à l’une des 4 genres ou découvrir tout simplement en faisant défiler.

Vacansoleil présente sa nouvelle tente safari Serengeti

Vacansoleil, leader européen sur le marché des vacances en camping haut de gamme, ajoute un nouveau type d’hébergement à son produit Glamping qui gagne en popularité. La tente safari Serengeti peut d’ores et déjà être réservée sur le top camping Norcenni Girasole Club en Toscane, Italie.

Tente Safari Serengeti
La tente safari Serengeti porte le nom de la célèbre réserve sauvage africaine et adopte le style et les couleurs de la savane. Elle se caractérise par des parois verticales latérales, un intérieur de charme en bois rustique, avec parquet, qui offre une cuisine, trois espaces de couchage dont un avec lit à baldaquin, une salle de bain et la climatisation. Avec une superficie de 35 m² et sa terrasse couverte, la tente Serengeti est un hébergement fantastique pour le camping mais aussi le produit de luxe ultime parmi les tentes bungalow de Vacansoleil. Elle s’adresse à ceux qui cherchent à se rapprocher de la nature, en faire l’expérience, sans pour autant renoncer au confort. Pour les enfants aussi c’est une fête romantique sous les étoiles, avec un charme inoubliable. La tente safari Serengeti est par conséquent une excellente forme alternative de vacances pour les familles.

Norcenni Girasole Club
Le top camping Norcenni Girasole Club**** à Figline Valdarno, situé à 35 kilomètres au sud de Florence, est une véritable pépite pour tous les amoureux du camping haut de gamme. Ce camping familial, installé dans les vertes collines de la Toscane, est entouré de vignobles et d’oliveraies et offre sur 15 hectares plusieurs piscines et lagons, avec des pataugeoires séparées pour les plus petits, des toboggans aquatiques, des courts de tennis et de nombreux autres équipements sportifs, différents restaurants à thème et un programme d’animations varié. La réservation des tentes Serengeti y est ouverte pour la saison 2015.

Tendance vacances Glamping
De plus en plus de clients refusent de faire des concessions en matière de confort et de luxe, mais souhaitent toujours éprouver le sentiment de l’authentique. Vacansoleil a accordé une grande attention au design, à l’atmosphère et à l’intérieur de la tente Serengeti. Selon Ludovic Pierru, Directeur Vacansoleil France, « les vacances procurent une véritable expérience au cœur de laquelle l’émotion joue un rôle important. Nous sommes fiers de cette nouvelle tente. Ce n’est qu’en investissant et en innovant en permanence que nous pouvons continuer à satisfaire les désirs de nos clients. »
Vacansoleil propose une variété de logements Glamping en France, Italie et Croatie. Outre les tentes de luxe, il s’agit notamment de mobil-homes et hébergements élégants qui accueillent toute la famille.

Une start-up française sur les traces d’Airbnb

UNE START-UP FRANÇAISE SUR LES TRACES D’AIRBNB : TRAMPOLINN FRANCHIT LE CAP DES 22.000 MEMBRES EN 10 MOIS

Trampolinn, la plateforme qui a révolutionné le marché de l’échange de logements entre particuliers, a rassemblé plus de 22.000 membres dans près de 3000 villes et 130 pays en seulement 10 mois.
La plateforme fait partie de l’économie collaborative, un marché en pleine expansion valorisé à 110 milliards de dollars.
La France est la destination la plus demandée sur la plateforme.

PARIS, LE 10 FÉVRIER 2015. Le marché du logement de vacances est en pleine mutation avec l’apparition de plateformes de logements entre particuliers. Parmi elles, Trampolinn dépasse déjà la barrière des 22.000 membres en à peine 10 mois.
La plateforme, qui permet à ses membres de se loger gratuitement chez des locaux pendant les vacances, s’inscrit dans le mouvement de l’économie collaborative, un marché valorisé à 110 milliards de dollars.

La start-up française, qui fait partie de l’incubateur The Family, compte sur un vivier de 10.000 logements répartis dans 3.000 villes et 130 pays, et rassemble plus de 22.000 utilisateurs à travers le monde. Les Français sont les plus séduits par son approche novatrice et conviviale et constituent la majeur partie des membres. Coté destination, la France est encore à l’honneur en étant le pays le plus demandé, suivi par l’Espagne.

Avec ces chiffres, Trampolinn se positionne comme un acteur clé du marché de l’échange de logements entre particuliers. Son concept apporte des améliorations par rapport à des grandes plateformes comme HomeExchange, Airbnb ou Couchsurfing avec notamment sa flexibilité (échanges non-réciproques), son environnement confortable (grande variété d’options de logement) et la gratuité du service grâce a un système de points innovant.

D’après Hugo Allary, co-fondateur et CEO de Trampolinn, la réussite des plateformes comme Trampolinn est due à plusieurs facteurs. D’un coté, les études de l’OMT prévoient une croissance du marché touristique de 5% dans les prochaines années, face à une prévision de la croissance hôtelière estimée à 2%. M. Allary affirme «Profiter des ressources existantes tout en se logeant chez des locaux permet de couvrir ce vide et de promouvoir un tourisme durable».

Le CEO de Trampolinn poursuit « C’est l’une des raisons pour laquelle les plateformes de partage de maison telles que Airbnb, Couchsurfing et Trampolinn sont aussi populaires aujourd’hui. Néanmoins, ces dernières années, on remarque une certaine professionnalisation de l’utilisation d’Airbnb ainsi que des prix à la hausse pour des services ne convenant pas à la classe moyenne. Au contraire, Trampolinn propose des logements peu chers et la possibilité d’allouer son argent dans d’autres domaines ».

En France mais également en Europe, un tel service présente des avantages pour beaucoup de familles, qui après la crise, ont du sacrifier leurs départs en vacances. Aujourd’hui, une famille française sur deux ne peut plus voyager car l’économie domestique doit se restreindre. En utilisant Trampolinn, elles peuvent économiser plus de 70% du budget destiné aux vacances, comprenant le logement et la nourriture.

Par ailleurs, de nombreuses nouveautés apportées par Trampolinn visent à améliorer l’expérience et la sécurité des utilisateurs : un agrégateur d’avis vous permettant d’importer la réputation que vous avez pu construire sur d’autres plateformes, des multiples vérifications via les réseaux sociaux, un numéro de téléphone ou une pièce d’identité, une fonctionnalité permettant de prendre des photos directement depuis l’application mobile pour améliorer la qualité de son annonce, un système de messagerie interne et un chat en direct pour une plus grande réactivité et interactivité entre les membres.

Ces derniers mois, Trampolinn a effectué de nombreux partenariats avec d’autres acteurs de l’économie collaborative : notamment Trip4real et Guide Like You, deux plateformes destinées à rapprocher les locaux et les touristes ou encore The Globe Swappers, un groupe d’étudiants partant faire un tour de l’Amérique Latine sous le signe de l’échange. Actuellement, Trampolinn se prépare surtout pour sa deuxième levée de fonds.

D’après Sébastien Claeys, co-fondateur et CTO de Trampolinn : «C’est le moment d’obtenir une deuxième injection de capital pour consolider notre réseau et notre présence internationale, notamment aux Etats-Unis et en Asie, des marchés aussi largement demandés par nos membres».

En attendant, le nombre d’échanges entre les membres ne cesse d’augmenter. C’est le cas de Rodolphe, Lyonnais de 30 ans, a passé un weekend à Barcelone chez Emma, 28 ans. Il raconte: « J’ai passé un très bon séjour et je me suis senti comme chez moi, tout en découvrant le quotidien et la façon de vivre d’un local ».

Trampolinn a organisé son premier meet-up à Paris le 3 Février dernier, événement pendant lequel de nombreux membres ont pu échanger entre eux mais aussi avec l’équipe.

Les boutiques connectées Tailor Corner lauréates du prix Janus

Tailor Corner

L’Institut Français du Design, avec son label Janus, vient de récompenser 9 entreprises pour le développement d’objets et de services connectés qui apportent un bénéfice concret aux utilisateurs finaux. Le jury du label Janus comprend des experts en matière d’objets connectés et de nouvelles technologies.

Parmi les 9 lauréats, la jeune entreprise Tailor Corner, le tailleur 2.0 avec son nouveau concept qui prolonge en boutique l’expérience client du site existant http://www.tailorcorner.com. « En tant qu’ingénieurs, la technologie a été l’une des valeurs fondatrices de la marque Tailor Corner. Nous sommes honorés que cette audace soit aujourd’hui au service de notre clientèle, et saluée par le Jury de l’Institut Français du Design » déclare Fabien Barrois, co-fondateur de Tailor Corner.

Lire la suite

Chômage: coup de gueule d’un entrepreneur !

Lutte contre le chômage : l’imagination est le remède !

C’est ne pas sortir de la conception traditionnelle de l’emploi en CDI à vie qui contribue à l’aggravation du chômage et à la détérioration de l’emploi, soutient Christian Person, PDG Fondateur du Groupe UMALIS.

Depuis une dizaine d’années, la plupart de nos dirigeants font preuve d’une incapacité à maîtriser la croissance du chômage dans notre pays qui, tel un véritable cancer, ronge notre lien social. Un élément de langage est rabâché en boucle : tout a été essayé. Déjà, lors de son premier septennat, François Mitterrand lors d’une interview télévisuelle, déclarait « sur la question du chômage on a tout essayé ! », la demande d’emploi alors dépassait à peine 1 millions personnes !

Contre ce constat tétanisé et tétanisant, il faut valoriser les solutions pragmatiques. L’institutionnalisation du chômage ne doit plus être un moyen pratique et confortable pour nos dirigeants d’éluder le véritable débat de fond : le marché de l’emploi en France a muté.

Une nouvelle fois, la fin d’année 2014 a été marqué par un net constat d’échec sur le front de l’emploi. Les chiffres de la DARES sont sans appel : 3488 300 demandeurs d’emploi en catégorie A. C’est donc plus de 0,8% d’augmentation, s’ajoutant aux deux dernières années de hausse ininterrompue.

Si l’on considère le chiffre des demandeurs d’emploi toutes catégories confondues, c’est plus de 5 478 400 personnes concernée en France métropole et DOM TOM inclus. Ces chiffres alarmants devraient faire affoler nos dirigeants. Pourtant, tout semble continuer comme avant…

La gravité de la situation plaide pour l’adoption de mesures d’urgence qui sont à notre portée.

Après avoir étudié le chômage pendant des années, je suis arrivé à une conclusion simple: que les filles d’attentes devant Pôle Emploi sont une création soviétique à la française

La succession presque sans fin des sigles : CIE, CUE, contrats d’avenirs, contrats jeunes ou contrats séniors, allègements Fillon ou exonération zones franche, devraient nous alerter sur les impasses d’une certaine théorie du chômage et de l’emploi. A économie administrée, solutions administratives et leurs cortèges d’effets d’aubaines et de contrôles intempestifs.Et si l’ampleur des problèmes nous cachait l’évidence : celle d’une construction collective et artificielle du chômage !

Notre société souffre d’un mal réel : le travail rend malade à la fois ceux qui travaillent trop et ceux qui souffrent de ne pas pouvoir travailler.

Certains économistes relèvent que la productivité horaire du travail en France, serait supérieure à celle de notre voisin allemand. C’est vrai, car ayant exclu du marché du travail les plus jeunes, les plus âges, les moins productifs, et diminué de façon autoritaire la durée du travail, il ne reste qu’à ceux qui sont en poste, à mettre les bouchées doubles. Souffrance en France, de ceux qui s’épuisent à faire tourner l’économie et sur qui porte tout le poids de l’assiette des cotisations sociales, tandis que les demandeurs d’emploi souffrent de ne pas avoir la place que leurs talents, leur énergie, ou simplement leur bonne volonté exige !

Pourtant, de l’autre côté, il y a une autre réalité : dans notre pays, s’exprime un besoin de prestation de service insatisfait dans les entreprises évalué à plusieurs dizaines de milliards d’euros … qu’attendons-nous dès lors pour former et reconvertir nos chômeurs ?

Ainsi, un sondage Sofres publié cette année démontre que le poids potentiel de la prestation de services en France serait de plus de 84 milliards d’euros. Bien sûr, on ne peut exclure l’hypothèse qu’une certaine masse salariale soit déplacée de formes d’emploi plus classiques vers des formes d’emploi nouvelles, ce qui angoisse les apôtres du CDI. Les nouvelles formes d’emploi mettent en évidence l’idée que posséder un 5 clients réguliers offre à un indépendant en portage plus de sécurité qu’à celui qui n’a qu’un seul et unique
client son employeur !

Le déplacement du cadre de référence ne se fait pas d’une forme d’emploi traditionnelle, supposée plus stable, vers une forme d’emploi plus précaire, mais de modes de comportements et de vision de l’activité et de l’emploi, différents.

Au-delà de ces questions, une équipe scientifique de haut niveau a récemment démontré qu’il existait de façon latente dans les entreprises des dizaine de milliards Euros non travaillés. En outre, la facturation que permettent les nouvelles formes d’emploi, moins coûteuses pour les entreprises que le Travail Temporaire opérerait comme une injection de pouvoir d’achat de plus de 10 milliards d’Euros aux entreprises.

Les nouvelles mesures pour l’emploi que devrait prendre notre pays sont simple : remplacer le système passif d’indemnité-chômage par un système efficace de reconversion actif, c’est-à-dire de formation professionnelle ! N’oublions pas que la réinsertion sociale et professionnelle de nos chômeurs est l’affaire de tous : des entreprises, des syndicats, de la famille et de la société toute entière à travers le regard qu’elle pose sur eux. En effet, le chômage est aujourd’hui perçu comme une maladie sociale dont le malade serait lui-même responsable. Bref, si nous voulons lutter contre le chômage, nous le pouvons. Reste à le vouloir !

La crise pousse les entreprises à rechercher de plus en plus de souplesse en sortant du schéma salarial traditionnel, sans les contraintes de l’intérim classique. D’où l’essor de l’auto-entreprenariat et du portage salarial. Si nous sommes tous des chômeurs potentiels, nous avant, en nous, la capacité de devenir des prestataires de services. Il est grand temps de mettre enfin en avant les formes alternatives du travail pour élargir les horizons des chômeurs et ne plus les laisser se morfondre dans le pessimisme alors qu’un sondage Ifop publié dans « Dimanche Ouest-France » révèle que 29 % seulement des Français se disent optimistes, le plus bas niveau depuis 1995…

Christian PERSON, PDG Fondateur du Groupe UMALIS

RSF outrée par les profiteurs de Charlie Hebdo

La rupture de stock des premiers exemplaires du “numéro des survivants” de Charlie Hebdo alimente un commerce parallèle indécent, une injure à la mémoire des journalistes du magazine.

La nouvelle édition du magazine Charlie Hebdo est d’ores et déjà épuisée, quelques heures seulement après la sortie en kiosque de 700 000 exemplaires. Dans l’attente d’un ravitaillement, certains exemplaires papier ou des copies digitales piratées se retrouvent sur des sites de ventes aux enchères, parfois à des prix exorbitants. Le Bon Coin et Price Minister ont décidé d’interdire ces pratiques. L’américain Ebay les tolère.

“Il est navrant de constater qu’après une telle tragédie, certains essaient de faire leur beurre sur le dos de Charlie Hebdo”, déplore Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières. “Nous appelons ces “profiteurs de Charlie” à la décence et au respect de la mémoire de ceux qui ont perdu la vie pour défendre la liberté de l’information et d’expression. Ce commerce parallèle qui s’organise est lamentable. Il faut à tout prix éviter que ce numéro ’des survivants’ fasse l’objet d’une surenchère, pour qu’il soit lu urbi et orbi, vendu à son prix et pas plus ».